« Mon chien a 5 ans, il est trop tard pour l’éduquer maintenant… »
 
Non, le chien a une grande capacité d’adaptation : il peut apprendre tout au long de sa vie.

Bien entendu, il sera plus facile d’éduquer un chiot qui n’a pas encore pris de mauvaises habitudes. Néanmoins, éduquer un chien adulte est tout à fait possible : il n’est jamais trop tard pour commencer. Cela nécessite un peu plus de patience et de ténacité car il faut perdre des habitudes souvent fortement ancrées.
 
N'attendez plus, consultez un éducateur canin !

« Mon chien se venge en détruisant tout quand je m’absente. »  
 
Si le chien fait des dégâts quand il se trouve seul, c’est souvent parce que cette situation le stresse.
Pour évacuer cette tension, il mordille tout ce qu’il trouve (objets, meubles). Lorsque le maître découvre les dégâts, il est mécontent : le chien le ressent et essaie de l’apaiser pour éviter le conflit.

Malheureusement, ce comportement est souvent interprété comme de la culpabilité, ce qui énerve encore plus le maître qui pense que son chien s’est vengé.

Ce n’est pas de la vengeance, le chien vit dans le présent, il ne fait pas la relation entre votre colère et le canapé qu’il a détruit une heure plus tôt.
 
Une bonne communication et un apprentissage pourront résoudre ce problème.
« Mon chien m'a attrapé le bras alors que je voulais le pousser, mais juste après il est venu se faire pardonner en me léchant la main ! »  

Cette situation montre que la place hiérarchique entre le maître et son chien n’est pas clairement établie.
Le chien conteste l’autorité de son maître : si le maître n’obtempère pas, le chien
mordra un peu plus fort, s’il sanctionne le chien, le conflit va dégénérer. C'est une situation délicate dans laquelle l'intervention d'un professionnel est impérative.

Lorsque le chien revient après avoir pincé ou mordu pour donner un coup de langue, il ne s’excuse pas, comme on pourrait le penser, mais signale simplement la fin du conflit.

 

Le chien a compris qu'utiliser ses dents pour montrer son désaccord était un moyen efficace : il ne s'arrêtera pas là.

Consulter un professionnel de toute urgence, avant que l’accident n’arrive !


« Mon chien a peur des voitures. On m’a conseillé de le rassurer chaleureusement pour qu’il s’habitue à ces bruits »

Un chien qui a peur est un chien en détresse, qui va chercher par tous les moyens à fuir ce qui le terrorise, pour pouvoir s’apaiser. Si vous le caressez pour le rassurer, vous renforcez son idée qu’il y a un réel danger : vous obtenez l’effet inverse, le chien aura de plus en plus peur.

Une thérapie tout en douceur permettra de réels progrès.